Les espèces d'intérêt communautaire

8 espèces animales d'intérêt communautaire

Ecrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes, 1092 ) :

Ecrevisse à pieds blancs - PNE Damien Combrisson

Ecrevisse présente dans l'ouest de l'Europe, elle vit dans les eaux vives, claires et fraiches.

L'unique population du site subsiste dans la plaine de Valbonnais, dans les petits canaux et fossés affluents de la Bonne. Sa présence est tributaire de la bonne qualité de l'eau et de son milieu de vie. 

Fiche descriptive Ecrevisse à pieds blancs

 

 

 Damier de la succise (Euphydrias aurinia, 1065 ) :

 Damier de la succise -PNE Justine Coulombier

Petit papillon aux couleurs orangées, le Damier de la succise a une préférence, comme son nom l'indique pour la succise des prés sur laquelle il pond préférentiellement ses oeufs. Ses chenilles se nourriront des feuilles en grandissant. Il vole de mai à juillet, dans les prairies fleuries, les clairières et les milieux ensoleillés.

Il est sensible au surpâturage, à la fermeture des milieux, et à l'utilisation de produits chimiques.

Fiche descriptive Damier de la succise

 

 

Rosalie des Alpes (Rosalia alpina, 1087 ) :

 Rosalie des Alpes - PNE Sylvie Durix

Inféodée aux arbres vieux, sénescents ou morts, la Rosalie des Alpes est un coléoptère saproxylophage c'est à dire que ces larves se nourissent de bois mort. Très reconnaissable, son corps est gris bleu, avec des taches noires de formes variables sur les élytres. Il possède de très longues antennes bleues striées de noir.

Elle ne semble pas menacée en montagne.

Fiche descriptive Rosalie des Alpes

 

Grand Murin (Myotis myotis 1324) :

Grand Murin - PNE Marc CorailLe Grand Murin est protégé comme toutes les espèces de chauves-souris en France. La plaine de Bourg d'Oisans abrite une colonie de reproduction dont les individus viennent chasser les insectes sur les prairies et pelouses ensoleillées du Col d'Ornon dès la nuit tombée. Les Grands Murins capturent leurs proies en vol, en les poursuivant ou au sol, après un repérage à l’oreille. Pour se faire, ils volent à quelques centimètres du sol et tombent sur leur proie une fois celle-ci localisée avec précision.

Il existe très certainement des gîtes de reproduction ou d'hivernage sur le site qui ne sont pas ou peu connus actuellement. N'hésitez pas à nous transmettre toute information.

Fiche descriptive Grand Murin

 

Murin à oreilles échancrées (Myotis emarginatus 1321) :

Murin à oreilles échancrées - PNE Marc Corail

 

Le Murin à oreilles échancrées utilise l'ensemble du site comme territoire de chasse mais aussi comme gîte de reproduction et d'hivernage. Il est sensible à la fermeture des sites souterrains, la disparition des milieux de chasse ou des proies, l'utilisation de pesticides...

Fiche descriptive Murin à Oreilles échancrées

 

 

Chabot (Cottus gobio 1163 ) :

Chabot -PNE - Marc Corail Ce poisson est bien présent dans les canaux et cours d'eau de la plaine du Valbonnais. La population est importante. Les dernières pêches électriques de sauvetage ont permis de le mettre en évidence.

L'espèce est très sensible à la modification de la qualité de l'eau, aux modifications de courants, au colmatage des fonds.

 

 Fiche descriptive Chabot

 

 

Le Loup (1352) et le lynx (1361)

Lynx boréal - PNEIls sont présents de manière plus anecdotique. Ils ne sont pas présents de manière permanente mais les habitats naturels présents sur le site sont susceptibles d'être des lieux de passage pour ces espèces observées irrégulièrement.

 

 

 

 

 

1 espèce végétale d'intérêt communautaire

Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus 1902):

Sabot de Vénus -PNE  Le Sabot de Vénus est présent dans les versants ubacs de la plaine de Bourg d'Oisans et au niveau de la pessière d'Auris.

Cette orchidée vit en lisière et semi-ombre sur des roches calcaires. Pendant 3 ans, la plante a une vie souterraine. Les premières fleurs n'apparaissent que 6 à 15 ans après la germination!

Elle disparait lorsque le milieu se ferme trop et que la lumière au sol diminue : des éclaircies par de petites trouées peuvent favoriser sa présence.

fiche descriptive